Ancona



Le mois d'avril 2022 a vu l'achèvement de l'importante restauration de la grande et spectaculaire structure dite Ancône, à nouveau installée, en complément du maître-autel en marbre, dans l'église de San Giovanni Battista, dans le centre historique de Mendrisio. La Fondation des processions historiques a suivi le projet pendant plusieurs années.

L'Ancône de Notre-Dame des sept Douleurs est un imposant retable, réalisé en 1794 par le peintre Giovanni Battista Bagutti de Rovio (1742-1823) pour la partie picturale, et par le quadraturiste Giovanni Battista Brenni de Salorino (1730-1804) pour la partie architecturale. L'Ancône représente, en perspective, une chapelle décorée d'anges et de chérubins, avec une niche au centre, dans laquelle Notre-Dame des sept Douleurs est exposée pendant le Sépténaire et la Semaine Sainte.

Cet échafaudage très scénique, conçu avec art pour être placé sur le maître-autel de l'église de San Giovanni in Mendrisio, a été utilisé jusqu'en 1994, lorsque l'église a fait l'objet d'importants travaux de restauration. L'Ancône de Notre-Dame des sept Douleurs à Mendrisio est l'une des rares à avoir été sauvée de la destruction pendant les années de sécularisation des monastères en Suisse, où de nombreuses œuvres de ce type ont été brûlées.

La restauration de cet important retable était donc extrêmement importante, tant pour récupérer un élément clé du patrimoine culturel des Trasparenti que pour donner à l'église de San Giovanni le cadre scénique qui la rend si unique à Pâques.

Comme le veut la tradition, il est monté sur le maître-autel de l'église de San Giovanni Battista dans les jours précédant la semaine sainte, où l'on célèbre le septennat de Notre-Dame des sept Douleurs, jusqu'à la semaine suivant Pâques, et abrite en son centre la statue, un mannequin de bois pour être exact, de la Sainte Vierge Marie des sept Douleurs, avec son cœur et sept épées d'or sur la poitrine, vêtue d'une robe de velours noir somptueusement brodée d'or.

Il s'agit d'un retable de style baroque tardif et néoclassique, avec un fort impact scénographique, unique dans le panorama historico-artistique du canton du Tessin.