dim. 29°C

Église des Saints Cosma e Damiano

Au cours des siècles, sur l'actuelle Piazza del Ponte, les deux églises paroissiales qui ont précédé l'actuelle ont trouvé leur place : la première romane, documentée dès 1323, et la seconde baroque, consacrée en 1672. Construite sur un promontoire qui la rend encore plus majestueuse, l'église actuelle a été construite dans un style néoclassique conçu par Luigi Fontana dans les années 1863-75. Dédié aux SS Cosma et Damiano, il est considéré comme le bâtiment ecclésiastique le plus imposant du Tessin. La façade le montre déjà : le portique à trois arcs avec pilastres et colonnes corinthiennes imite l'arc de triomphe romain et est surmonté d'un grand grenier à cariatides qui culmine dans le clocher.
L'intérieur est également d'inspiration néoclassique : la nef unique, de plan en croix grecque, rappelle les thermes romains, tandis que l'abside semi-circulaire rappelle la basilique préhistorique. L'effet majestueux est obtenu grâce à la base haute sur laquelle reposent les semi-colonnes pleines, la corniche et le grand dôme. Dans la première chapelle à gauche se trouvent les fonts baptismaux de l'ancienne église romane, avec un bassin en marbre d'Arzo et un ciboire en bois agréablement décoré. D'autres œuvres de l'église paroissiale proviennent de l'église baroque. Par exemple, le maître-autel, conçu en 1669-70 par Primo Lezzani et Giovanni Gaffuri, richement décoré de colonnes tordues, d'édicules et de statues, qui en font presque un temple baroque miniature. Ou la deuxième chapelle à droite, qui dans une niche de l'autel en marbre noir abrite une Madonna del Rosario attribuée à Agostino Silva. Elle est complétée par les Mystères du Rosaire peints dans les années 1654-59 par Francesco Torriani et ses collaborateurs.